guide-achat-carte-graphique
À qui est destiné ce guide dédié aux cartes graphiques ?

Vous souhaitez monter votre ordinateur, changer de carte graphique ou remplacer la carte vidéo intégrée à votre carte mère. Suivez notre guide d’achat et découvrez la bonne carte graphique, adaptée à vos besoins et à votre budget.

8 | Glossaire

Nous avons déjà vu lors de ce dossier les définitions de Cuda, PhysX, Low-profile, AMD LiquidVR, Freesync, Gsync et bien d’autres termes. Mais l’univers complexe du graphisme sur ordinateur utilise un champ lexical bien plus fourni. Voici quelques entrées additionnelles :

  • Anti-aliasing : ou anti-crénelage. Cette technique adoucit les effets d'escalier apparaissant sur les arêtes d'un objet 3D. La qualité finale de l'image croît en fonction du coefficient associé (2x,4x,8x,16x), au prix de calculs plus lourds.
  • CrossFire / SLI : Système de branchement de deux cartes vidéo sur une carte mère afin de développer la puissance graphique. CrossFire est le système des cartes AMD, SLI celui de NVIDIA.
  • DirectX : application développée par Microsoft permettant la programmation d’applications vidéo et notamment de jeux. Elle est délivrée avec les pilotes de la carte graphique ou avec les jeux. Il convient de s’assurer d’avoir toujours une version à jour. Cette norme s’est imposée dans le domaine du jeu face à son concurrent Open GL.
  • Filtrage anisotropique : ce filtre améliore la netteté d’une texture au premier plan et atténue les flous sur les plans suivants. Le coefficient associé (8x, 16x) indique le degré d'échantillonnage de l'image.
  • GPGPU: abréviation de General Purpose Processing on Graphic Processing Unit. Procédé qui met à contribution l'architecture parallèle des processeurs graphiques pour réaliser des calculs intensifs et soulager le processeur central. Exemples : l'encodage et le décodage vidéo.
  • ROP : Raster Operation Pipeline. C'est la dernière étape dans la production d'une image 3D. Ces unités de calcul se chargent d'appliquer divers filtres et traitements, comme l'anti-crénelage.
  • Shader : suite d'instructions, ou programme, exécutée par la carte graphique. C'est une méthode flexible qui bonifie le travail du développeur de jeu vidéo en lui permettant de réaliser des effets personnalisables plus évolués. Un programme Vertex Shader, interprété par des unités de calcul spécifiques, effectue des opérations sur les sommets des polygones, tandis qu'un programme Pixel Shader les accomplit sur les pixels.
  • Tesselation : cette technique, incluse dans Direct X11, divise un polygone en plusieurs sous-polygones. L'objectif consiste à affiner une image 3D grâce à des surfaces et des textures plus réalistes.
  • Z-buffer : section de la mémoire qui enregistre la profondeur des pixels d'une image 3D, autrement dit leur coordonnée Z. Si un pixel est caché par un objet intermédiaire, il n'est pas pris en compte dans le calcul de l'image finale, afin d'économiser les ressources du GPU.
Voir toutes nos cartes graphiques
Découvrez le guide de montage PC illustré :