Retour à l'index des guides > Guide d'achat carte graphique > Les caractéristiques d'une carte graphique

guide-achat-carte-graphique
À qui est destiné ce guide dédié aux cartes graphiques ?

Vous souhaitez monter votre ordinateur, changer de carte graphique ou remplacer la carte vidéo intégrée à votre carte mère. Suivez notre guide d’achat et découvrez la bonne carte graphique, adaptée à vos besoins et à votre budget.

2 | Les caractéristiques d'une carte graphique

Une carte graphique est construite autour de deux composants principaux : le GPU (Graphic Processing Unit), un processeur spécialisé dans le calcul de graphismes 2D ou 3D, et la mémoire, qui échange des données temporaires avec le GPU puis stocke et envoie les images finales au moniteur.

Carte graphique Radeon AMD et NVIDIA créent des technologies et élaborent une gamme de référence, les autres marques customisent ces cartes vidéos avant de les commercialiser.

Avant d'entrer dans le détail, il est nécessaire de bien comprendre comment fonctionne le marché des cartes vidéo : ne confondez pas le concepteur du GPU, celui qui travaille sur les nouvelles technologies (AMD ou NVIDIA), avec l’assembleur de la carte graphique (Gigabyte, Asus, MSI, Sapphire, etc.) qui lui personnalise les cartes de base de NVIDIA et AMD pour les rendre plus puissantes, mieux ventilées ou meilleur marché : on parle alors de modèles custom (les modèles AMD ou NVIDIA étant baptisés Reference Design même si l’on trouve encore parfois les termes Founders Edition pour NVIDIA et Frontier Edition pour AMD). Il existe donc de multiples références de cartes basées sur le même GPU et la même quantité de mémoire, dont les performances sont par conséquent similaires (à l'exception de certaines versions overclockées). Votre choix sera alors guidé par le prix ou l'offre logicielle.

Le processeur graphique

Comme tout processeur, il se caractérise avant tout par une fréquence et une finesse de gravure et bien évidemment une gamme de puces graphiques.

La fréquence, exprimée en MHz ou GHz, indique la vitesse à laquelle le GPU effectue ses calculs. Mais ce n'est pas un indice suffisant pour connaître les performances d'une carte graphique. D'autres éléments entrent en ligne de compte, comme le nombre d'unités de calcul, dédiées aux opérations vectorielles ou scalaires. La comparaison de deux cartes sur la base de la fréquence n'est pertinente que si elles possèdent strictement la même architecture. Fiez-vous plutôt aux nombreux benchmarks disponibles sur les sites et revues spécialisées.

La gamme, comme nous l’expliquions en introduction de ce chapitre, n’est pas aussi étendue que le nombre de modèles de cartes le laisse présager. Les puces embarquées sur les NVIDIA et AMD sont respectivement les GTX et Radeon RX. Concernant les chiffres qui suivent, par exemple une GTX 1080 ou une RX 580, retenez que plus ils sont importants, plus vous montez en puissance sur le papier : attention toutefois au renommage, certaines cartes étant estampillées du numéro de la nouvelle génération alors qu’elles sont architecturées sur l’ancienne !

Voir toutes nos cartes graphiques

La mémoire

Elle se différencie par sa quantité, son type et sa fréquence.

La quantité de mémoire varie aujourd'hui de 1 à 24 voire 32 Go pour les pros. Un minimum de 8 Go est utile pour les cartes les plus puissantes afin de stocker les textures les plus lourdes, ajouter des effets (lissage, filtrage...) et prendre en charge l'affichage multi-écrans en 3D ou la puissance que nécessitent les casques virtuels.

Passons au type de mémoire et sa fréquence. Vous notez dans les caractéristiques les termes GDDR3, GDDR5, HBM... Il s’agit des différentes mémoires : la première, la moins rapide, est réservée aux cartes d'entrée de gamme. La GDDR5, plus performante, est de plus en plus répandue sur les cartes de milieu et de haut de gamme tandis que son successeur, la GDDR5X, équipe déjà les références les plus haut de gamme. La mémoire HBM (High Bandwidth Memory), qui en est à sa 2e version, se retrouve, elle, sur les cartes haut de gamme AMD.

Une règle s'applique : privilégiez la rapidité à la quantité. Quant à la fréquence, plus elle est élevée, plus l'échange de données avec le GPU est rapide.

Le GPU et la mémoire communiquent à travers un bus mémoire dont la largeur est exprimée en bits : 128, 256, 384, 448 ou 512 bits. Plus ce bus est large, plus la mémoire et le GPU échangent de données dans le même cycle d'horloge. Cette bande passante influe sensiblement sur les performances.

Le refroidissement

Les dessous d’un refroidissement de carte graphique ! Les dessous d’un refroidissement de carte graphique !

Dès que vous passez à une configuration multi-écrans, lancez des jeux 3D ou branchez votre casque de réalité virtuelle, la carte graphique est grandement sollicitée et crée un phénomène de chauffe. La dissipation de la chaleur est alors prise en charge par le ventilateur, mais il faudra s’assurer que celui-ci n’est pas chargé de poussière et que votre tour est suffisamment aérée. Un logiciel gratuit tel que Speccy vous informera de la température de vos composants ; si la carte graphique a tendance à trop chauffer, il est possible de changer sa ventilation ou d’installer des systèmes de refroidissement beaucoup plus performants. Les plus exigeants opteront dans ce cas pour le watercooling. À noter qu’il existe des cartes graphiques fanless (sans ventilateur), c’est-à-dire à refroidissement passif !

- Le système de refroidissement d'une carte graphique, constitué d'un ventilateur couplé à un radiateur (hormis les cartes « fanless » qui ne comportent qu'un radiateur), est amovible - attention la plupart du temps, cela ôte la garantie. Ainsi êtes-vous en mesure de le remplacer par un ventilateur plus performant et plus silencieux, moyennant quelques dizaines d'euros. C'est une solution à retenir si vous êtes amateur d'overclocking.

- On reproche souvent aux ordinateurs leur obsolescence trop rapide. Cette réputation à la peau dure ne se vérifie que si vous souhaitez être à la pointe des toutes dernières technologies. Aujourd’hui, une bonne carte graphique peut tenir 4 ou 5 ans quitte à baisser le niveau de détail et la résolution lorsque la carte arrive en fin de vie, et cela vaut d’ailleurs aussi pour toute la configuration de votre machine.

Découvrez le guide de montage PC illustré :

Retour à l'index des guides > Guide d'achat carte graphique > Les caractéristiques d'une carte graphique