Retour à l'index des guides > Guide d'achat téléviseurs > Comprendre la fiche technique

guide_achat_tv
À qui est destiné ce guide d’achat dédié aux téléviseurs ?

Allez-vous craquer pour un écran HD ou Ultra Haute Définition (UHD) ? Une dalle plate ou incurvée ? Et que choisir entre LED ou OLED, la dernière évolution – pour ne pas dire révolution – aux contrastes saisissants ? Suivez le guide pour trouver la télévision de vos rêves !

3 | Comprendre la fiche technique

Indice fluidité constructeur

La qualité de la dalle est essentielle, mais elle n’est pas le seul critère ayant un impact sur l’image. L’électronique joue aussi un rôle majeur, notamment pour préparer les pixels, majoritairement SD et HD, à un affichage UHD et pour réduire les saccades.

La fluidité de l’image est importante, elle se calcule en Hertz. Pour faire simple, ce chiffre correspond au nombre d’images affichées chaque seconde par l’écran.

Accompagné d’une terminologie propre au constructeur, cet indice est un indicateur. Plus il est élevé, plus l’image est fluide.

La différence est visible surtout pour le sport et les films d’action : les images sont plus nettes, et bien moins saccadées.

Cependant, c’est une valeur à prendre avec beaucoup de précaution. Au-dessus de 300 Hertz, les constructeurs utilisent des technologies qui consistent à créer de nouvelles images qui s’intercalent entre les images d’origine. Cela peut créer quelques scintillements sur certains contenus. Heureusement, l’option peut être contrôlée dans les options du téléviseur.

Taux de contraste

Exprimé par un quotient prenant la forme d’un chiffre « X » (qui varie d’un appareil à l’autre) : 1, il mesure l’écart de luminosité entre le noir le plus profond et le blanc le plus lumineux. En théorie, plus X est grand et meilleurs sont les contrastes (exemple : 800 : 1).

Sachez qu’il y a deux types de contraste. Appelé « réel » ou « statique », le premier permet de connaître la capacité maximale d’un écran à afficher un noir et un blanc. Dénommé « dynamique », le second est un procédé numérique capable de modifier des luminosités et, officiellement, d’optimiser le contraste.

La technologie OLED offre des contrastes infinis, tandis que cela peut énormément varier sur les téléviseurs LED.

Angle de vision

Il s’agit de l’angle selon lequel un spectateur peut observer l’image sans que celle-ci ne perde en qualité. Les téléviseurs bénéficiant de la technologie OLED offrent un angle de vision incomparable, ce qui est un atout pour les familles nombreuses ou lorsque votre canapé est décentré.

Luminosité

Exprimée en cd/m² (candela par m²), elle indique l’intensité lumineuse de votre téléviseur. Plus elle est élevée et plus l’image sera visible, même en plein jour ou parasitée par d’autres sources lumineuses. Paradoxalement, elle aide surtout à bien voir les teintes sombres, car tout ce qui est coloré se distingue encore en pleine lumière alors que les noirs disparaissent totalement et se chargent de reflets. Un point donc à ne pas négliger.

Voir toutes nos prises parafoudres

Quid du son ?

Même si les constructeurs font de nombreux efforts dans ce domaine, ils ne peuvent pas faire de miracles. Les écrans sont de plus en plus fins, mais un bon son nécessite toujours des haut-parleurs avec une certaine profondeur, maintenus dans un écrin solide garant d’une bonne pression acoustique. Tout dépend une fois de plus de votre profil de spectateur.

Si vous êtes très cinéphile, un ampli audio/vidéo et 6 enceintes sont le minimum (5.1). Si les films et les jeux sont un passe-temps occasionnel, un système audio 2.1 ou une barre de son suffisent.

Sachez néanmoins que les kits home cinéma sont devenus très abordables, au niveau du prix tout d'abord, mais aussi d’un point de vue technique (installation et réglage sont plus faciles). Pour plus d’informations, découvrez notre Guide sur les ensembles Home-cinéma.

Upscaling / downscaling : C’est la hausse (up) ou la baisse (down) de la définition d’une image pour l’adapter à la définition de l’outil de diffusion. On parle aussi de mise à l’échelle. Ainsi, l’image d’un DVD, de qualité SD, peut être « améliorée » (upscalée) afin d’avoir un rendu proche de la haute définition. Sur un téléviseur UHD, un film en définition moindre verra son image ainsi améliorée par un traitement de l’image (plus ou moins heureux, d’où l’importance de l’électronique embarquée). C’est un critère important lors de l’achat d’un TV UHD, et c’est ce qui peut expliquer les différences de prix sur certaines gammes.

Voir toutes nos TV
Sans oublier le guide d'achat suivant :

Retour à l'index des guides > Guide d'achat téléviseurs > Comprendre la fiche technique