Retour à l'index des guides > Guide 3D > Les principes de la stéréoscopie

guide_3d
À qui est destiné ce guide dédié à la 3D ?

Amoureux ou néophytes de la 3D, ce guide est fait pour vous ! Découvrez comment la 3D s'immisce dans votre quotidien, votre téléviseur, votre console, votre ensemble Home-Cinéma, votre ordinateur et même votre Smartphone ! D'autres supports commencent même à voir le jour... L'avenir sera résolument 3D !

1 | Les principes de la stéréoscopie

La reproduction du relief sur les écrans s'appuie sur un élément-clé : la position de nos yeux. Écartés d'environ 65 mm, ils perçoivent chacun une image légèrement différente. Chaque œil transmet au cerveau l'image qu'il reçoit et celui-ci va les « assembler » pour reproduire le relief. C'est le principe de la vision stéréoscopique, de la 3D.

L'objectif des différentes techniques de reproduction du relief consiste donc à « tromper » le cerveau humain.

La technique la plus connue s'appelle l’autostéréoscopie. Appelée aussi « affichage en surface », elle consiste à utiliser un filtre optique à réseau lenticulaire placé devant une image fixe. Ce dispositif a été inventé pour la photographie par Gabriel Lippmann en 1908 avec des lentilles sphériques, puis amélioré par Maurice Bonnet 30 ans plus tard sous forme de lentilles cylindriques. Cette invention a permis de créer, par exemple, les cartes postales en relief. Des magazines utilisent aussi ce procédé lorsqu'ils proposent une couverture en relief.

Cette technique, en apparence simple et désuète, pourrait pourtant représenter l'avenir de la télévision en relief comme nous le verrons dans le chapitre suivant "TV 3D : les différents procédés".

Sans oublier le guide d'achat suivant :

Retour à l'index des guides > Guide 3D > Les principes de la stéréoscopie